La corrida

Mesdames et Messieurs,

C’est en tant qu’ancien professeur et protecteur des animaux engagé que je m’adresse à vous. Parce que, moi aussi, je veux vous dire ma révolte :

Aujourd’hui, à l’heure des élections européennes où tous les partis vont clamer haut et fort leurs beaux idéaux, qui, parmi leurs porte-parole, aura le courage de dire des choses simples ?

Par exemple :

  • Pourquoi, dans les écoles, n’apprend-on pas aux enfants à respecter la vie, celle d’un homme, celle d’un animal, celle d’un arbre ?
  • Qui osera dire, au moins aux plus grands d’entre eux, que le triste spectacle de la corrida les ramène, eux et leurs parents, à la barbarie de la Rome antique dans ses arènes ?
  • Qui leur dira, avant leur entrée dans la vie active, que ce que les aficionados appellent « culture » n’est en fait que le culte de l’assassinat et du sang versé ?
  • Qui leur expliquera que, derrière cette barbarie prétendument culturelle, se cachent en réalité l’affairisme et le clientélisme électoral ?
  • Qui, enfin, les informera que la Catalagne – région de l’Espagne ! – a mis fin, elle, à la corrida ?

Et comment ? Par référendum ! En donnant la parole au peuple !

Que nos dirigeants, quels qu’ils soient, aient le courage d’en faire autant ! Ils verront le résultat…

N.B. : Article LIEN (catégorie « Informations, idées, indignations ») : SAVEZ-VOUS POURQUOI LA CORRIDA SURVIT EN FRANCE ?

Jacques Leboucher
Agrégé de l’université,
Président du MHAN
(Mouvement Hommes-Animaux-Nature)
et de l’ARPA
(Alliance pour le Respect et la Protection des Animaux).

FERMER
CLOSE